Simulacron 3 – Daniel F. Galouye

Publié le par Sayael

http://www.folio-lesite.fr/couv_maxi/01066067559.gif?12762562973700.6471575796829775
Science-Fiction
272 pages 


"Hannon Fuller, l'inventeur du Simulacron 3, un simulateur d'environnement total, vient de mourir dans un accident. Douglas Hall, son assistant, le remplace tout naturellement. Il va vite s'apercevoir que les projets d'Horace P. Siskin, le président de la RÉACO, propriétaire du Simulacron 3, ne sont pas aussi désintéressés que celui-ci le prétend. Et peut-être la mort de Fuller n'est-elle pas accidentelle? La disparition du chef de la sécurité de l'entreprise et de notes secrètes laissées par l'inventeur semble confirmer cette hypothèse. Douglas Hall est bien décidé à découvrir la vérité sur toute cette histoire."

Ma première remarque ira à ceux qui ont déjà lu (ou vu) un certain nombre d'oeuvres traitant de l'opposition entre espaces virtuels et monde réel, ou abordant la problématique du rapport entre humains et êtres programmés par l'homme. Vous risquez de ne pas être surpris par cette histoire. En revanche, si les univers de SF vous sont relativement étrangers, vous apprécierez sans doute plus ce livre que moi.


J'ai trouvé ce roman à la fois assez sympathique et plutôt décevant. En effet, la fin de l'histoire m'a semblé très prévisible, puisque j’ai pu l’anticiper dès la moitié du bouquin.


Je pense que ma perception de l’histoire aurait été très différente si je n’avais pas considéré ce livre comme étant de la SF. Jusqu’aux dernières pages, j’aurais hésité entre cette fin prévisible et une autre qui aurait été basée sur la paranoïa du narrateur.


Je m'explique : j'ai supposé pendant un bon moment que les informations données par le narrateur pouvaient être fausses, puisque basées sur sa perception pouvant être détraquée par la paranoïa. Finalement, même s'il y a des retournements de situation, l'auteur ne joue pas vraiment avec la perception du lecteur. Or je fais partie des gens qui apprécient les revirements d'histoire qui donnent une furieuse envie de relire un livre pour comprendre les éléments du récit selon un autre point de vue.


J’ai trouvé intéressantes les interventions du psychologue. Comment réagiriez-vous si quelqu’un vous disait : « Vous avez un problème psychique, votre raisonnement et votre comportement sont médicalement prévisibles. Ces derniers temps,  vous avez pensé à ça, avant d’arriver à telle conclusion. Vous avez donc choisi de vous comporter de telle manière, ce qui a abouti à ceci. D’ici quelques jours, vous déduirez cela et, finalement, vous serez persuadé de telle chose, et vous agirez de telle manière » ? Le tout s’avérant parfaitement juste, bien entendu. Un peu perturbant, non ?


Au final je reste sur ma faim, puisque cette approche basée sur la paranoïa du narrateur n'a pas été, selon moi, très exploitée. Certes, ce n'était pas vraiment le propos, alors je "pardonne" sans problème .


J'ai lu ce livre grâce à un partenariat avec les éditions Folio, organisé par le forum Livraddict. Merci à eux pour cette agréable lecture !


 
Ils en parlent aussi :
 El Jc , Véro



Publié dans Science Fiction

Commenter cet article

Véro. 26/07/2010 22:01


Personnellement j'ai bien aimé et comme toi, j'ai apprécié les interventions du psychologue.


El JC 18/07/2010 14:07


Bonjour,
Replace le dans son contexte historique, c'est l'un de tout premier ouvrage abordant la réalité virtuelle. Une fois ceci fait, le côté avant-gardiste de l'ouvrage passe bien mieux.


Sayael 19/07/2010 21:15



Oui oui, je ne dis pas que ce n'est pas une oeuvre sans intérêt, loin de là ! Je suis d'ailleurs allé lire ta critique à ce sujet que j'ai trouvé très intéressante :). Seulement, ce que j'ai
écrit correspond quand même à l'impression que j'en ai eu, et c'est celle que j'ai eu envie de partager... parce-que si tout le monde présente un livre sous le même point de vue, donner son avis
devient vite tristounet, je trouve :).