La Sagesse De La Dentellière - Mylène Salvador

Publié le par Sayaël

Histoire de me contredire dès le début, je ne vais pas commencer par de la fantasy. Ce livre m'a tout de même fait rêver à sa manière.

http://www.sitedit.eu/mutu/images/36/v_book_47.jpg
Autobiographie
96 pages 

" Le fil, c’est un début et une fin. Tout l’art de la dentellière consiste à masquer l’origine des fils et leur fin. Elle camoufle, élimine les coutures. Alors la dentelle devient fil unique, mis en boucle sur lui-même comme un « noeud » de Moebius. La dentelle nous parle de l’infini, elle qui réclame pour sa création des durées inouïes. La tête dans les fils, obnubilée par ma tâche, j’ai parfois vécu la réalisation d’une dentelle comme dans une bulle. Une éternité suspendue. Un certain éventail a représenté 1 200 heures de travail. Et puis, soudain, j’ai mis le nez à la fenêtre : les feuilles sur les arbres me disaient que le printemps était là – quatre mois s’étaient écoulés sans que je m’en aperçoive. Je suis toujours prise au dépourvu. Quand je fais de la dentelle, le temps ne passe pas. À la fin d’une pièce, le charme se rompt, et je retourne au monde.

Tous ces fils me tiennent autant que je les tiens. Est-ce le fil qui me suit ou moi qui suis le fil ?"




Cette lecture a vraiment été un plaisir pour moi, pour son contenu bien sûr mais aussi parce-que je connais personnellement son auteur. J'ai appris à faire de la dentelle dans l'atelier où travaille cette dame quand j'avais une dizaine d'années, et j'en garde d'excellents souvenirs.

Je pourrais me contenter de dire que cette dentellière, qui est aussi Maître d'Art et Meilleure Ouvrière de France, porte le titre de Chevalier de la Légion d'Honneur. Cependant, cette dame m'a avant tout donné l'image d'une sorte de gentille sorcière (elle le dit elle-même ^^). Elle a de longs cheveux noirs, de longs ongles noirs, de grands yeux sombres. Elle porte toujours de longues robes noires, et je me souviens encore du jour où elle m'a montré qu'elle conservait précieusement une mygale (morte) dans une boîte transparente. Elle travaillait justement sur une œuvre d'art où elle devait réaliser des toiles d'araignées ^^.

Ce livre ne plaira pas à tout le monde, bien sûr, puisque la dentelle au fuseau est considérée comme désuète et sans intérêt par bien des gens. Il pourrait cependant plaire à ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur sur une grande dame qui, partie d'une découverte qui est devenue passion, a réussi à redonner vie à ce savoir ancestral qui avait disparu. Dans ce livre, qui est assez court puisqu'il ne contient qu'une petite centaine de pages, Mylène évoque l'histoire de la dentelle dans son aspect insolite (vous saviez qu'il y avait eu du trafic de dentelle ?). Elle parle de la réalisation de ce tissage, mais aussi des symboles liés à ces "fils croisés", toujours avec beaucoup de poésie et de sensibilité. Ce livre m'a laissé une impression de sérénité et de curiosité. Je me demande ce qu'elle parviendra à créer à partir de dentelle en cheveux :p ...

Publié dans Insolite

Commenter cet article