Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Publié le par Sayael

http://i2.cdiscount.com/pdt/7/1/2/1/f/9782841113712.jpg
Littérature contemporaire
396 pages

"Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant.

Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais."


J’ai été un peu dubitative lorsque Lyra m’a prêté ce livre. Honnêtement, j’ai pensé « bon bah… si tu l’as adoré, je vais faire un effort parce-qu’il a sans doute bien des qualités… mais je ne suis vraiment pas sûre qu’il me plaira, j’ai trop besoin de rêver en lisant un livre et celui-ci me semble assez terre à terre ». Qui plus est, je n’étais pas sûre d’accrocher pleinement au genre épistolaire choisi par les auteurs.

 

Au final, ce fut une excellente surprise. Les thématiques abordées sont très sérieuses puisqu’il est question de la guerre et de la vie quotidienne sous l’occupation. Cependant, un humour très présent, de multiples anecdotes amusantes,  un style d’écriture entrainant et « sans prise de tête » rendent l’ensemble extrêmement plaisant.

 

Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres. De même que Juliet, qui apprend à connaître ces gens aussi touchants qu’exubérants via leurs lettres, on a envie de mieux les connaître, de découvrir leur vie, de savoir quels évènements les ont marqués. L’impatience monte et on a hâte de les rencontrer à travers les impressions de la protagoniste.

 

Cette lecture a été riche en émotions. J’ai été triste, j’ai été surprise, j’ai été révoltée, j’ai éclaté de rire…  j’ai simplement adoré. Un livre terre à terre ? Bof. Plutôt un livre qui présente des réalités difficiles à accepter en les baignant dans un esprit décalé, attendrissant, drôle et captivant.

 

J’ai bien l’intention de faire connaître ce livre à mon entourage, et… merci Lyra ! :D

 

Publié dans Autres Livres

Commenter cet article

Luna 12/08/2011 20:13


Je suis totalement sous le charme de ce livre ! Il est touchant, poignant et le ton terriblement juste...
Je trouve que c'est un livre qui s'intéresse beaucoup au genre humain : un véritable coup de cœur !


Morgouille 12/03/2011 18:04


Une belle découverte pour moi, mais pas un vrai coup de coeur... :)


Sayaelis 13/03/2011 12:32



J'irai lire ton avis avec grand intérêt :)



Cécile 18/10/2010 13:45


Un gros coup de coeur pour moi aussi ! :)


Nathalie 30/09/2010 22:23


C'est vrai que c'est une agréable surprise, on ne s'attend pas à ça en recevant le livre ! Contente que ça t'ait plu :)


Pauline 13/08/2010 11:25


Mince, j'ai remis un autre commentaire je crois...
je visite trop de blogs il me semble, je perds la boule ! A l'aideeeeee !


Sayael 26/08/2010 22:06



Haha, ça arrive ;). Au moins, là, si certains n'ont pas compris que tu avais apprécié ce livre, c'est qu'ils y mettent de la mauvaise volonté :p