La Ronce d'Or, tome 1 : Les Motifs de l'Ombre - Julie Victoria Jones

Publié le par Sayaelis

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/motifs-de-ombre-09.jpg


Fantasy

493 pages

 

"Le royaume de la Ronce d'Or est dominé par le sanguinaire roi Izgard de Garizon. Dans sa cité portuaire de Bay'Zell, trois destins vont se croiser : celui de Tessa, parachutée par enchantement depuis notre monde après avoir découvert une mystérieuse bague ; celui de Ravis, ancien mercenaire du roi qui cherche à s'embarquer dans le premier bateau en partance ; et celui de Camron de Thorn, qui brûle de venger son père assassiné par les harras d'lzgard, des soldats d'élite que la sorcellerie a réduits à l'état de fauves. Trois personnes réunies comme à dessein, comme les lignes d'une enluminure..."

 


Que dire, si ce n'est que j'ai été littérallement entraînée dans cette histoire, de même que l'héroïne du récit se trouve propulsée dans un autre monde ? Ce premier tome de La Ronce d'Or m'a arrachée à la réalité en me faisant rêver à chaque page. Pour faire simple, j'ai adoré.

L'univers pourrait être banal (médiéval avec une dose de magie) mais il n'en est rien. Un lecteur habitué à la fantasy ne devrait pas se sentir dépaysé, je suppose. Pourtant, j'ai ressenti une impression de découverte. Je pense que le fait de vivre la confrontation de Tessa à ce changement brutal d'univers explique cette sensation de regard non aguérri sur les choses. D'ailleurs, j'en suis venue à me poser des questions existentielles, en voyant cet autre mode de vie plus simple, que certains qualifieraient juste de rétrograde. M'enfin, je n'ai pas créé ce blog pour raconter ma vie, alors je ne développerai pas :).

Quoi qu'il en soit, ce récit a su déclencher des réactions assez fortes, qu'il s'agisse de panique, de révolte ou encore de sérénité. Les personnages sont charismatiques et savent susciter l'émotion (tendresse, colère, pitié...). Le style d'écriture est entraînant, d'un niveau de langage agréable, joli et très riche sans être des plus complexes.

J'attire votre attention sur une thématique assez centrale dans ce récit, à savoir celle des enluminures et des motifs au sens large. L'auteur a su leur donner une dimensions mystique et subjuguante. Leurs descriptions, le ressenti des scribes qui les réalisent, leur signification et leurs secrets de fabrications les rendent passionnantes, dans le livre mais aussi dans la réalité. Depuis cette lecture, j'ai une folle envie de me renseigner sur l'histoire des enluminures et de me remettre à dessiner... même si je sais bien que mes esquisses n'auront aucun pouvoir de l'accabit de ceux présents dans Les Motifs de L'Ombre.

Ce tome est haletant et laisse beaucoup de questions en suspens. J'ai hâte de découvrir les suivants. Conclusion : un livre que je n'hésiterais pas à recommander, au même titre que La Pierre de Tu-Adj ou que La Trilogie de Bartiméus. La Ronce d'Or rejoint sans hésitation mes derniers coups de coeurs en matière de fantasy.

Je vous invite à découvrir la critique de Lyra Sullyvan, qui a eu la (très) bonne idée de me prêter ce tome :).

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Luthien 03/03/2011 10:49


Une belle chronique qui donne envie de le lire. :)


Sayaelis 03/03/2011 22:28



Je ne peux vraiment que te le conseiller ! ^^



Lyra Sullyvan 13/02/2011 23:00


Aaaaaaaaaaaah ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
Oui, bon, j'arrête le mode primitif ! Je suis vraiment contente que ça t'ait plu ! J'espère que le tome 2 te plaira tout autant ! :)
Bisous


Sayaelis 21/02/2011 16:19



Il me fait déjà sérieusement de l'oeil, mais je veux réduire un peu mon nombre de livres en cours de lecture... donc je résiste, je résiste ! :p