Bloodsilver - Wayne Barrow

Publié le par Sayaelis

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/8/3/9782070396382.jpg

Fantastique
491 pages

 

"1691 : un bateau transportant de mystérieux passagers aborde la côte est du continent nord-américain. Les vampires viennent de débarquer de la vieille Europe. Ils forment bientôt le Convoi, longue colonne de chariots recouverts de plaques de plomb, et se lancent à la conquête de l'Ouest, anticipant le trajet du chemin de fer dans une lente et implacable progression...
1692 : à Salem, une poignée d'hommes impitoyables fonde la Confrérie des Chasseurs, bien décidés à stopper l'avancée du Convoi et à en découdre avec les créatures des ténèbres. De Fort Alamo aux territoires sioux, de Wounded Knee à Silver City, les hommes du Nouveau Monde, Billy le Kid, les frères Dalton ou encore Doc Holliday mêlent le sang à l'argent, luttant sans merci contre les vampires, ou formant avec eux d'improbables alliances..." 


L'univers proposé par Bloodsilver est intéressant et assez captivant. Malgré tout, je ne me sens pas marquée par cette lecture. J'ai apprécié de me plonger dans cette alliance du western et du mythe du vampire, mais j'ai eu du mal à m'y immerger complètement. Pourtant, ce livre est un des rares que j'ai choisi de lire une seconde fois, suite à un premier "non-accrochage" à l'histoire. Cela a été utile, puisque j'ai finalement apprécié ces récits, mais cela n'a pas été suffisant.


Je pense que la non continuité de l'histoire y est pour quelque chose. J'entends par là qu'un chapitre se focalise sur un ou plusieurs protagonistes, avant qu'une ellipse temporelle ne s'impose et soit suivie d'un récit indépendant concernant d'autres personnages.

Bien entendu, le cadre reste le même et les "héros" peuvent parfois se croiser. J'ai trouvé intéressant de percevoir les mêmes évènements d'après des points de vue de personnages différents.

... personnages généralement charismatiques. Cependant, je pense que certains pourraient être gênés par la réinterprétation de grand noms tels Billy le Kid, les frères Dalton ou les présidents américains. Pour ma part, j'ai choisi de faire comme si je ne savais rien de ces figures emblématiques afin de mieux profiter des histoires qui m'étaient contées.

J'ai particulièrement apprécié la manière dont les côtés sombres des vampires et humains étaient mis en avant. Le racisme côtoie la chasse au sorcières, à l'humain, au vampire et à l'argent. La haine, la souffrance, la violence, la soif de sang, l'opposition proie/prédateur (où la proie n'est pas forcément celle qu'on croie), sont autant d'éléments qui m'ont donné l'impression d'être face à quelque chose de "crédible". Les histoires de vampires mielleuses et gentillettes ont le dont de m'agacer au plus haut point...

 

Un moment agréable, au final, mais je reste sur ma faim à cause du manque de continuité  :)

 

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

pom' 09/10/2011 08:56


j'ai du mal à trouver du bon Sf dans les lecture comptenporaines, j'ai trop aimé Huxley, Bradbury... peut être!